Noah Andy : Vivement Monza !

Andy Noah, F4 Internationale, (FRA), FIA, , Championnat de France, LEDENON , National Race, © KSP Reportages

Noah Andy attendait avec impatience de faire sa rentrée dans le cadre du Championnat de France F4 2021, qu’il anime avec l’envie constante de progresser et de faire le maximum pour évoluer vers le haut du tableau au classement général. Du 10 au 12 septembre derniers, la 4e des sept épreuves de la saison se disputait sur le circuit de Nîmes-Lédenon. “C’est assurément un tracé atypique, avec ses montées, ses descentes, ses virages en aveugle ou encore son sens anti-horaire,” notait le jeune pilote de l’Ile de la Réunion. “Même si j’effectue ma deuxième année en F4 avec FFSA Academy, c’est un circuit que je découvrais, car Lédenon ne faisait pas partie du calendrier l’an passé.”

Malgré toute sa détermination, Noah éprouve quelques difficultés aux essais libres pour retrouver de bonnes sensations au volant de sa monoplace, après une pause estivale qui s’est étirée sur plus de deux longs mois. Le retard pris le matin se paie immédiatement lors des essais qualificatifs. Il parvient malgré tout à atteindre la 10e place. “Les écarts entre les pilotes étaient particulièrement réduits durant cette séance. Quelques dixièmes de mieux pouvaient me permettre d’intégrer le top-5. Tout était encore possible en Course 1, mais peu de temps après le réveil samedi matin, mon état de santé s’est dégradé, sans doute en raison d’une bactérie. Les derniers tours ont vraiment ressemblé à un chemin de croix. Je n’ai rallié l’arrivée qu’en 12e position, ce qui m’a privé d’une bonne position pour la Course 2 qui se court selon le principe de la grille inversée, mais seulement pour les 10 premiers.”

Remis sur pied pour la Course 2, Noah Andy réalise un superbe départ qui le propulse de la 12e à la 9e place à l’issue du premier tour. Mais décidément, la réussite n’est pas de son côté. “Un pilote m’a percuté et je me suis retrouvé en dernière position. C’est dommage, car je roulais enfin sur un excellent rythme, dans des temps proches des meilleurs. Finalement, j’ai terminé 10e.” Hélas, la Course 3 ne permet pas à Noah Andy d’achever son déplacement dans le sud de la France sur une note positive. “J’ai pourtant gagné à nouveau des places à l’extinction des feux, avant qu’un incident de course me renvoie en 11e position et me prive à nouveau de la possibilité d’inscrire des points.”

En définitive, Lédenon ne me laissera pas un souvenir impérissable. J’ai hâte de renouer avec des pistes plus rapides, ce qui sera le cas lors des deux prochaines épreuves. D’abord à Monza en Italie puis le Paul Ricard, deux circuits qui ont l’habitude d’accueillir des Grand Prix de Formule 1 !

Français
X